Olbia

Au bord de la Mer Tyrrhénienne, les pieds dans le Golfe d’Olbi, la cité enchanteresse vous accueille pour un séjour inoubliable. Olbia n’est pas encore une destination très touristique et demeure confidentielle. Aucun voyage en Sardaigne ne devrait faire l’impasse sur cette cité antique pleine de charme. Sur le collier de la Costa Smeralda, Olbia est un diamant inestimable.

En savoir plus

Typologie de voyage

 
Fourchette de prix
988 € en moyenne
Sardaigne, Italie
Circuit accompagné Sardaigne

Misteriosa

8 jours - 7 nuits A partir de 1 190 €

Terre de ténèbres, terre de lumière, la Sardaigne mérite encore le nom d’île mystérieuse. Sa beauté secrète émerge d’un passé lointain, l’un des ...

Paysage de Sardaigne
Itinéraire au volant Sardaigne

La Grande Isola

8 jours - 7 nuits A partir de 785 €

Dès que l’on s’éloigne du rivage, la Sardaigne devient mystérieuse et sauvage. L’intérieur des terres renferme d’étonnants vestiges d’une civilisation méconnue et des villages ...

Découvrez l'Italieà la carte

Pour profiter d'un voyage unique, nous vous proposons
de créer votre voyage à la carte.

Commencer

Olbia : un émerveillement archéologique

Comptoir maritime fortifié phocéen, Olbia renferme des secrets sans cesse dévoilés. Cette colonie portuaire, ouverte sur tout le bassin méditerranéen, a joué un rôle important dans les échanges commerciaux du bassin Méditerranéen. C’est un véritable bouillonnement culturel qui caractérise la cité, entre histoire, archéologie, gastronomie et découvertes naturelles. Bienvenue sur un site préservé, à l’abri du tourisme de masse, pour un séjour riche en aventures !

Olbia, des origines à nos jours

Il faut revenir à l’époque du néolithique pour trouver la trace des premiers habitants d’Olbia. Les chercheurs ont trouvé un puits entre la cité et le Golfo de Aranci, Sa Testa, qui a été bâti à la fin de l’âge du bronze ou au début de l’âge de fer. Les habitants sont restés et ont évolué à travers les siècles, comme en témoigne l’utilisation constante de ce puits, jusqu’aux guerres puniques !
C’est au VIe siècle avant notre ère que la cité, aux mains des carthaginois, fut fondée. On la nomma Olbia, la bienheureuse, Olbios signifiant en langue grecque heureux.
Au cours de l’histoire, la ville connut de nombreuses destructions suivies de reconstructions, c’est ce qui lui confère aujourd’hui sa richesse historique.
Tout comme l’ensemble du bassin méditerranéen, Olbia subit les assauts des carthaginois, des byzantins, sarrasins, normands, angevins, aragonais, espagnols et bourbons. Chaque peuple tenta ainsi de laisser une trace indélébile dans le sol Sarde.  L’importance du port sur le bassin méditerranéen a eu raison d’Olbia et lui a rapidement offert une grande valeur. Les transactions marchandes n’ont jamais cessé depuis la fondation de la cité. C’est aujourd’hui le port plus important de Sardaigne permettant de rejoindre rapidement les terres italiennes.
Situé en face de la côte Ouest italienne, entre Naples et Rome, le port d’Olbia draine un grand nombre de personne, surtout en période de tourisme intense. Des navettes traversent quotidiennement les mers en direction et provenance de Genova, Livorno, Civitavecchia et Arbatax. Au XIXe siècle, Olbia connut la famine, les épidémies, et la cité s’affaiblit jusqu’à la deuxième moitié du du XXe siècle. Il existe, de ce fait, très peu de traces de cette période.
C’est en 1962 que le prince arabe Karim Aga Khan IV décida de faire de la ville un lieu de luxe et de plaisir. C’est pourquoi il crée un centre commercial gigantesque, peuplé des plus belles enseignes du monde. C’est qui a favorisé, aujourd’hui, le tourisme de luxe présent sur cette destination.

L’architecture à Olbia, entre histoire et modernité

Il ne faut pas rater le style Roman-Pisan très typique de la Basilique San Simplicio. Édifice du XIIIe siècle, elle arbore fièrement la couleur grise de son granit sur son corps imposant.
Autour de la ville, il est surprenant de voir des petites constructions agraires, des stazzi, ces petites exploitations agro-pastorales que les Sardes avaient l’habitude de mettre en place en famille.
Vers Dorgali, découvrez la Tombe des géants, une chambre funéraire d’environ 20 m sur 30 m.
Choisissez votre hôtel en fonction de la situation géographique. Plutôt que de vouloir bénéficier d’une vue sur la mer, pourquoi ne pas privilégier une vue sur les toits de la ville ou sur la nature environnante ?
Revenez dans le centre-ville pour visiter l’église Saint-Paul l’Apôtre, construite au XVe siècle sur une église chrétienne primitive, elle-même bâtie sur des fondations grecques. L’église a encore subi des modifications pour être celle qu’elle est aujourd’hui. L
es maisons du centre-ville, sont imposantes et de plusieurs couleurs ; les habitations pastels  côtoient des maisons blanchies à la chaux ainsi que des monuments en granite gris.

Un séjour gastronomique dans la cité Sarde

Le tourisme ne serait pas aussi palpitant s’il ne passait pas par une découverte gustative de la localité. Boudez les cuisines de votre hôtel et entrez dans les petits restaurants typiques du centre-ville.
Craquez pour les délices des malloreddus, ces pâtés de pâtes qui ressemblent à s’y méprendre à des gnocchis.
Grâce à la proximité avec la mer et la tradition de pêcheurs de la localité, la nourriture est très riche en poissons et fruits de mer. De nombreuses spécialités de pâtes se trouvent accompagnées de moules, oursins, poulpes… A vous les spaghettis au homard pour rendre votre voyage définitivement super fashion.
Avec le bétail qui paît alentours, ne ratez pas les raviolis de brousse de brebis ainsi que les zuppa gallurèse, des lasagnes au fromage.
Pour les croqueurs de fromages, on ne tarira pas d’éloges sur le pecorino sardo, un véritable délice très salé.
N’oubliez pas de visiter les vignobles qui bordent la ville et de déguster les vins que les exploitants produisent. Accompagnez vos mets d’un Vermentino, d’un Cagnulari ou d’un Cannonau.
A votre santé !

L’art de vivre des Olbiesi

Avec plus de 50 000 habitants, la cité d’Olbia est organisée comme une grande ville.
Le secteur tertiaire est devenu plus florissant que le secteur agricole.
La ville conserve sa grande tradition fermière, avec les nombreuses oliveraies, agrumeraies, les troupeaux qui paissent, les maraîchers et les vignobles.
D’hôtel en restaurant et circuit découverte, le tourisme prend de plus en plus d’importance et développe de nouveaux corps de métier. 
Le sport connaît un bel essor depuis une vingtaine d’années, avec les plaisirs aquatiques et sous-marins.

Le tourisme fashion

La ville d’Olbia est à l’heure de la mode.
Dans le centre-ville et dans les centres commerciaux situés sur le front de mer, vous trouverez tout ce qui a trait à la mode.
Grâce aux travaux du Prince Karim Aga Khan IV, boutiques chic, luxe ou prêt-à-porter, tous les styles sont à Olbia.
Côté spécialité, emportez dans vos valises des bijoux en corail ou des accessoires en cuir, spécialités de la région.

Quel climat à Olbia pour un voyage de rêve ?

Non loin de la Corse, la Sardaigne jouit du même que l’île de beauté.
Des hivers doux, des étés chauds et secs, et des arrière-saisons pluvieuses mais tièdes caractérisent le climat méditerranéen.
Pendant les mois d’été, la température peut monter au-dessus de 30°C avec une eau à 25°C. Quel bonheur de plonger pour barboter ou pour visiter les fonds marins !
En hiver, le mercure ne descend pas au-dessous de 10°C, pour le bonheur des frileux.
La meilleure période pour profiter d’Olbia reste les mois de mai, juin et septembre, doux et baigné dans l’authenticité de la population locale.