Florence

Parfois, à Florence, le temps semble s’être arrêté, et le voyageur qui flâne devant son hôtel ne serait qu’à moitié surpris de croiser dans les rues pavées l’un des Médicis discutant avec Michel-Ange. Plus qu’une ville-musée, Florence est hantée par celles et ceux qui, au long des siècles, ont construit son histoire et l’ont faite telle qu’elle est encore aujourd’hui.

En savoir plus

Typologie de voyage

 
Fourchette de prix
592 € en moyenne
Route de Toscane
Itinéraire au volant Toscane

Toscana

8 jours - 7 nuits A partir de 865 €

En Toscane, berceau de la Renaissance, l’Homme s’est taillé un paysage sur mesure qui, de Giotto à Botticelli, a inspiré les plus grands ...

Piscine, Grand Hotel Villa Medici, Florence
City break Florence

Sina Villa Medici

3 jours - 2 nuits A partir de 435 €

Cet hôtel au style XVIIe siècle offre un cadre luxueux où passer un séjour en toute tranquillité, à quelques minutes des hauts ...

Terrasse, Hotel Paris, Florence, Italie
City break Florence

Paris

3 jours - 2 nuits A partir de 265 €

L’ancien palais Venturi, qui abrite aujourd’hui l’hôtel Paris, se trouve au coeur de Florence, tout près du Duomo et à ...

City break Florence

Residenza Fiorentina

2 jours - 3 nuits A partir de 275 €

Bien situé dans le centre-ville de Florence, à peine à 10 min de marche de la cathédrale mais aussi de ...

Cathédrale Santa Maria del Fiore (Duomo) et campanile de Giotto, Florence, Toscane
Circuit accompagné Latium - Toscane

Rome et splendeurs toscanes

8 jours - 7 nuits A partir de 1 400 €

Ce circuit authentique vous mènera à travers les plus belles cités italiennes : Rome, Ville éternelle marquée par 28 siècles ...

Façade
City break Florence

Hotel Savoy

3 jours - 2 nuits A partir de 600 €

Avec son emplacement privilégié sur la place de la République, à mi-chemin entre la Galerie des Offices et la cathédrale ...

Basilique Saint-Pierre de Rome, Vatican
Circuit accompagné Vénétie - Toscane - Latium - Campanie

Italia in treno

8 jours - 7 nuits A partir de 1 190 €

Une formule originale pour découvrir quatre villes emblématiques. Vous aurez de précieux temps libres pour arpenter ces différentes cités et vous restaurer à ...

Restaurant Osteria della Pagliazza, Hotel Brunelleschi, Florence
City break Florence

Brunelleschi

3 jours - 2 nuits A partir de 365 €

En plein coeur du centre historique, près du Duomo, le très bel hôtel Brunelleschi surprend par son installation dans l’ancienne ...

Hotel De La Ville, Florence
City break Florence

Hotel De La Ville Florence

3 jours - 2 nuits A partir de 355 €

Situé à 5 min à pied de la galerie des Offices et encore plus proche de la cathédrale du Duomo et ...

Restaurant Terrasse Brunelleschi, Grand Hotel Baglioni, Florence
City break Florence

Grand Hotel Baglioni

3 jours - 2 nuits A partir de 345 €

Situé dans le quartier San Lorenzo et à 300 m de la gare Santa Maria Novella, cet hôtel de tradition où ...

Chambre double classique
City break Florence

C-Hotels Ambasciatori

3 jours - 2 nuits A partir de 325 €

Situé à quelques minutes du centre historique et en face de la gare Santa Maria Novella, cet élégant hôtel allie le ...

Découvrez l'Italieà la carte

Pour profiter d'un voyage unique, nous vous proposons
de créer votre voyage à la carte.

Commencer

Florence, fenêtre ouverte sur la Renaissance

Elle fait partie de ces villes mythiques où le tourisme est né. Elle est déjà citée au XVIe siècle dans les villes à visiter sur les itinéraires de pèlerinage à Rome. Dès le siècle suivant, mais plus encore au XVIIIe siècle, elle attire les artistes et la noblesse d'Europe, et au XIXe siècle on fait le "grand tour", comme dans "Chambre avec vue" de James Ivory, et c'est à Florence que naît le fameux "syndrome de Stendhal", ce malaise qui saisit parfois les visiteurs devant les œuvres d'art les plus intenses. Que ce soit pour un week end, un circuit parcourant toute la Toscane ou un séjour de plusieurs jours, elle reste une étape inoubliable pour tous ceux qui y arrêtent leurs pas.

Son histoire

Pourtant, contrairement à d’autres villes italiennes, Florence n’est pas une grande ville antique. A l’époque romaine, elle est au mieux une bourgade modeste en pays étrusque, fondée en 59 av. J.-C. sur les bords de l’Arno. Il faudra attendre la fin du Moyen Âge, le XIIe siècle précisément, pour la voir se développer. La bourgeoisie florentine organise peu à peu un système de gouvernement qui lui permet de garantir son indépendance. L’essor commercial qui s’ensuit, malgré les longs conflits internes entre les guelfes (partisans du pape) et les gibelins (partisans de l’empereur), est particulièrement visible au XIVe siècle. C’est l’époque où la célèbre famille Médicis prend peu à peu les rênes du gouvernement de la cité, jusqu’à en devenir les ducs héréditaires.  En quelques décennies, ils deviennent les maîtres de la ville, et œuvrent à sa grandeur politique et économique, mais surtout artistique.

L’art florentin

Le XVe siècle sera le siècle légendaire de la ville. Michel-Ange, né dans les environs, y sculpte ses premières statues, sous la protection de Laurent le Magnifique.
Son « David » reste la pièce maîtresse de la Galerie de l’Académie.
C’est au XVe siècle que la cathédrale Santa Maria del Fiore, le « Duomo », est coiffé de son dôme emblématique par Brunelleschi et que son rival, Lorenzo Ghiberti, sculpte les célèbres portes de bronze du baptistère voisin.
Donatello fond lui aussi un « David », son œuvre la plus personnelle, et l’on entreprend la construction du Palazzo Pitti qui deviendra la résidence officielle des Ducs de Florence après son rachat par les Médicis.
Dans les dernières années de ce siècle, Sandro Botticelli peint « La Naissance de Vénus », avant que le moine Savonarole n’instaure un gouvernement théocratique qui durera quatre années. 
Les Médicis redeviendront maîtres de Florence au cours du XVIe siècle, jusqu’à l’extinction de la dynastie au XVIIIe siècle. Sous le règne du duc Côme, sera fondue la plus belle des statues de la Piazza della Signoria, le « Persée » de Benvenuto Cellini, que le « David » de Michel Ange et l' »Hercule » de Baccio Bandinelli semblent regarder avec jalousie. C’est aussi au XVIe siècle que débuteront les travaux de la Galerie des Offices, dessinée par Giorgio Vasari, peintre, architecte et historien de l’art.
Les Offices sont aujourd’hui le plus célèbre musée de la ville et proposent non seulement un panorama complet de la peinture toscane mais aussi d’autres écoles européennes, ainsi que l’essentiel des œuvres de la période florentine de Leonard de Vinci.

Une ville de charme

Florence reste une ville pleine du charme de son passé : les rues pavées où cohabitent voitures, scooters et piétons, les marchés qui se tiennent au pied des statues des Médicis, les petites églises qui abritent un tableau de Lippi ou de Pontormo.
Un voyage à Florence, c’est d’abord une plongée dans la douceur de vivre italienne. Du caffè, pris debout au comptoir, aux gelati artisanales que l’on déguste en toute saison, même l’hiver, la première impression du voyage est sucrée. Quel bonheur de commencer sa journée, tout au long du séjour, par l’espresso italien qui embaume les couloirs de l’hôtel ou le cappucino coiffé de sa mousse de lait – sans cacao bien sûr !

La gastronomie florentine

Mais la gastronomie florentine se démarque surtout par la diversité de ses plats salés. Impossible, même pour un week end, de faire du tourisme à Florence sans un détour par le Mercato Centrale pour y goûter, toujours au comptoir, le panino di lampredotto, un sandwich étonnant où la tripe de bœuf est servie, arrosée de sa savoureuse sauce aux herbes, dans le pain toscan, peu salé mais d’autant plus savoureux.
La cuisine toscane tient à son originalité, et c’est sans doute la région d’Italie où la pasta est la moins implantée : un circuit en Toscane sera l’occasion de découvrir les multiples façons de cuisiner le haricot, la tripe (chaque village a sa recette !), mais aussi la singulière truffe blanche qui y pousse naturellement, et de déguster le fameux Brunello di Montalcino. Et puis les minestre, et la célèbre bistecca alla fiorentina…
La cuisine toscane à elle seule mérite son circuit de tourisme !

L’artisanat du cuir

Enfin, comme partout en Italie, Florence a son artisanat : celui du cuir. Un séjour à Florence invite à visiter le Mercato Nuovo, et à caresser le groin porte-bonheur du Porcellino, le petit sanglier de bronze, qui vous garantit de revenir en voyage à Florence !
Moins réputée pour la mode – surtout si on la compare à Milan – Florence a pourtant vu son centre-ville se peupler de boutiques haut de gamme, et l’on peut désormais combiner le plaisir de visiter à celui du shopping. Pourtant elle abrite l’une des plus anciennes industries du luxe : l’Antica Profumeria Santa Maria Novella, fondée par des moines en 1612, propose savons et eaux de toilette de fabrication artisanale aux senteurs de fleurs simples et délicates. 

Le climat

On peut visiter Florence à peu près en toute saison : si l’hiver est la moins agréable, à cause du froid vif et de l’humidité de l’Arno, c’est aussi la période où la ville est la plus tranquille, épargnée par le tourisme de masse. L’été y est assez chaud mais reste supportable : on savoure les haltes dans les petites églises, la fraîcheur des cloîtres, et la quiétude du Giardino delle Rose, sous le Piazzale Michelangelo, ou du jardin Bardini, un havre de paix aménagé en terrasses d’où l’on découvre toute la ville.
L’automne y est agréable, doux et ensoleillé, comme le printemps. 
Qu’ajouter, sinon que Florence est la quintessence du voyage ? Que l’on y passe un week end en amoureux ou un séjour gastronomique, que l’on préfère une grande suite ou un petit hôtel au charme désuet, Florence offre à chacun un peu d’Italie, d’histoire et de dolce vita.