Informations pratiques

Tout savoir avant de partir

Formalités
L’Italie fait partie de l’espace Schengen : les ressortissants français doivent se munir d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité. Pour les Français avec double nationalité et les autres nationalités, nous consulter.

 

Sites religieux
Les Italiens sont catholiques à 85 % et sont très pratiquants. Lors des visites de sites religieux, l’usage veut que l’on porte une tenue approprié : jambes et épaules couvertes.

Monnaie
La monnaie est l’euro et les cartes de crédit les plus couramment acceptées sont la Visa et la Mastercard.

Transport
Les transports en commun sont assez développés dans les grandes villes italiennes.

Les taxis sont assez fiables en Italie mais attention aux dérapages. À la sortie des aéroports ou des gares, des taxis non autorisés attendent les voyageurs : évitez-les à tout prix. Les taxis autorisés, généralement de couleur blanche, se trouvent aux bornes jaunes qui affichent l’inscription TAXI  ; s’ils sont disponibles, leur insigne est allumé. Des services de VTC concurrencent désormais les taxis dans certaines villes italiennes et peuvent représenter une alternative fiable. À Venise, les bateaux-taxis pratiquent des prix très élevés avec un tarif de base aux alentours de 15 €. Le train est un moyen de transport efficace pour circuler entre les grandes villes. L’Italie bénéficie d’un bon réseau ferroviaire.

Itinéraire au volant
Pour louer une voiture en Italie, le permis national français suffit. La plupart des compagnies de location de voiture vous feront payer un supplément si vous avez moins de 25 ans ou si vous avez le permis de conduire depuis peu (généralement moins de 2 ans). Pour plus d’informations, voir p. 130.

La vitesse est généralement limitée à 50 km/h en agglomération, 90 km/h sur les routes et 30 km/h sur les autoroutes. De nombreuses villes touristiques italiennes ont instauré, particulièrement dans les centres historiques, des zones à accès limité réservées à certaines heures aux riverains et professions avec autorisation particulière.

Des panneaux portant l’inscription «  ZTL  » (Zona a Traffico Limitato) signalent les entrées de ces zones et les camé- ras enregistrent systématiquement les véhicules qui franchissent les limites sans autorisation. Les amendes étant élevées, nous vous conseillons une vigilance particulière. D’autres villes, comme Milan, ont instauré un péage pour les véhicules circulant en centre-ville. La taxe, payable chaque jour, se règle par l’achat d’un ticket à tarif variable selon le véhicule. Notez que le prix des parkings publics et privés dans les grandes villes est généralement assez élevé.

Excursions
Nous vous proposons des excursions privées avec départ et retour à votre hôtel. Les tarifs mentionnés sont des prix par personne, calculés sur la base de 2 participants minimum.

Santé
Munissez-vous de votre carte européenne d’assurance maladie (à demander auprès de votre centre de Sécurité sociale) pour être couvert. Si vous devez bénéficier de soins sur place, vous serez pris en charge ou remboursé à votre retour, sur présentation des justificatifs.

Électricité
220 V. Aucun adaptateur n’est nécessaire.

Confort
L’infrastructure hôtelière est plutôt bonne en Italie mais on peut parfois constater des inégalités au sein d’hôtels de même catégorie. C’est pourquoi nous avons développé notre propre norme Donatello afin de mieux apprécier la qualité de chaque établissement.

Au cours d’un même voyage, il vous arrivera de dormir dans un hôtel de très bon confort et parfois dans des hébergements plus modestes : il peut y avoir des inégalités d’une région à l’autre. Par ailleurs, d’anciennes bâtisses historiques ont été reconverties en hôtels, la taille et l’aménagement des chambres pouvant donc varier au sein d’une même catégorie.

Notez que les chambres individuelles sont plus exiguës avec des lits simples de 80/90 cm.

Restaurants
Une taxe « pane e coperto » (pain et couvert) peut être ajoutée à la note du restaurant, bien que bannie dans plusieurs municipalités (dont Rome).

Service
Dans les restaurants, si le service n’est pas inclus, prévoyez un supplément de 15 % du montant de l’addition. Dans les autres cas, le pourboire n’est pas obligatoire. Le service dans les restaurants et les hôtels peut parfois paraître moins efficace que dans d’autres pays, notamment dans les régions méridionales de l’Italie.

Plage
L’accès aux plages aménagées publiques ou privatisées par les hôtels est généralement payant, aussi bien en Italie continentale que dans les îles. À titre indicatif, prévoyez un budget minimum de 15 € par jour pour 2 transats et 1 parasol.

Assistance Donatello
À destination, nos correspondants veillent au bon déroulement de votre voyage et sont en liaison avec notre service Assistance clientèle. Avant votre départ, vous recevrez un carnet de voyages dans lequel vous trouverez les contacts de nos correspondants, de notre service clientèle et des organismes locaux, ainsi qu’un itinéraire (carnet de route non fourni pour les circuits au volant).

Vols
Nous vous proposons de voyager avec un très large choix de compagnies régulières, low cost et spéciales. Certaines compagnies aériennes ne proposent pas de repas ou collation à bord, nous consulter.

Découvrez l'Italieà la carte

Pour profiter d'un voyage unique, nous vous proposons
de créer votre voyage à la carte.

Commencer